Navigation Menu
  • 2011
  • 16, place Notre Dame de Layre, 63600 Ambert

Pour connaître les horaires d’ouverture et des messes,

nous vous conseillons d’appeler le 04 73 82 02 27.

Quinze vitraux modernes et non figuratifs ont été imaginés par le père Kim En Joong, pour le couvent des dominicaines d’Ambert.  Les ateliers Loire étaient évidemment à ses côtés pour la réalisation.

« Tout est allé très vite : il s’est agi d’un véritable coup de cœur du père Kim En Joong pour la chapelle. Il est venu s’imprégner des lieux, invité par la sœur Catherine-Dominique, supérieure générale de la congrégation dominicaine de Marie-Immaculée. Il a été de suite inspiré et nous a fait part de son enthousiasme. C’est un grand honneur que cet artiste, de dimension internationale, ait réalisé ces vitraux », confiait le père Alain Théallier, curé d’Ambert.

Marie-Edwige Hebrard

Sœur Catherine prieure du Couvent des dominicaines d’Ambert : « Je pense que quand on a une âme dominicaine il y a cette contemplation de Dieu en nous qui aide à comprendre toute cette beauté, vous voyez la beauté de la création d’abord. Je suis au milieu de la beauté de l’œuvre du Père Kim, une œuvre qui nous est offerte. Je suis très consciente que nous sommes vraiment gâtées par l’artiste et cette lumière, ces couleurs m’ont élevées, et je me suis dit mais c’est tout à fait le reflet de la beauté, de la création et de la beauté du créateur même, tellement cela vous élève, c’est quelque chose qui vous élève, je ne peux pas vous expliquer. »

Depuis, le Père Kim En Joong, passe de longs séjours à Ambert, oû il travaille à de nouveaux projets. Il possède là-bas un atelier et partage la vie des soeurs dominicaines.